À propos du modèle d’intervention Reach

Le Modèle d’Intervention re.a.ch a été créé pour encadrer la pratique de réadaptation assistée par le cheval. En effet, selon le pays ou l’organisation qui offre le service, les termes utilisés diffèrent pour définir les approches utilisant le cheval à des fins thérapeutiques ou de réadaptation. Au Québec, bien que l’utilisation du cheval par les professionnels de la réadaptation soit encore récente,  le manque de formation et de règlementation cause déjà des confusions.

Lorsqu’il est question d’utiliser le cheval pour aider une personne avec une déficience, le terme “équithérapie” est souvent celui qui est mentionné en premier par les utilisateurs de services et les professionnels de la santé. Ce terme n’est pourtant pas reconnu ni défini au Québec actuellement. Peut-être cette confusion vient-elle de nos voisins français?

Où en est le Québec dans la pratique de l’hippothérapie ?

Au Québec, l’hippothérapie est l’un des outils qu’un professionnel de la réadaptation, comme l’ergothérapeute ou le physiothérapeute, peut utiliser dans sa pratique. Ainsi, l’hippothérapie n’est pas une thérapie à part entière, mais plutôt une modalité faisant partie intégrante du plan de traitement de l’ergothérapeute, du physiothérapeute ou de l’orthophoniste ayant été spécifiquement formé. Toutefois, la pratique ayant été presqu’exclusivement ergothérapique à ses débuts (2005), celle-ci est devenue plus large, les ergothérapeutes utilisant leurs différents schèmes théoriques et modèles d’intervention dans l’utilisation du cheval à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui, bien que le terme hippothérapie soit celui utilisé par les professionnels de la santé et de la rééducation utilisant le cheval, l’approche se distingue. En effet, une vaste clientèle est suivie (DMC, TSA, retard de langage, désordres d’intégration sensorielle, etc.) et une variété d’approches est utilisée. C’est pourquoi, il est vite devenu évident que la pratique québécoise de l’hippothérapie était plus globale et holistique que ce qui est défini ailleurs.

D’ailleurs, certains professionnels de la réadaptation utilisent depuis quelques temps déjà les termes ergothérapie, physiothérapie ou orthophonie assistée par le cheval pour bien préciser le service offert et éviter les confusions. En France, bien que certains psychomotriciens, ergothérapeutes et orthophonistes souhaitent utiliser le cheval à des fins thérapeutiques, ils se forment davantage en “médiation équine”. Le Modèle d’Intervention re.a.ch a donc été créé pour encadrer cette pratique de réadaptation assistée par le cheval.

Quelques définitions fréquemment utilisées en hippothérapie

Réadaptation assistée par le cheval: Ensemble des interventions thérapeutiques utilisant le cheval offertes par des professionnels de la réadaptation (ergothérapeute, psychomotricien, physiothérapeute/kinésithérapeute, orthophoniste) pour atteindre des objectifs spécifiques et fonctionnels. Ces interventions thérapeutiques se basent sur des modèles, approches et schèmes théoriques relatifs à la réadaptation (rééducation) et peuvent s’offrir seules ou en complémentarité avec des interventions plus traditionnelles.

Modèle d’intervention re.a.ch: Cadre de référence pour les professionnels de la réadaptation utilisant le cheval à des fins de réadaptation et permettant une pratique holistique, rigoureuse et sécuritaire. Le modèle d’intervention Reach permet l’atteinte d’objectifs spécifiques et généralisables dans le quotidien du client ainsi que dans objectif global d’autonomie.

Ce modèle se base sur la théorie du modèle logique et sur le projet de recherche Modélisation et analyse des interventions utilisant le cheval à des fins de réadaptation (Mainville, C., Briand, C., Leduc, N., 2014), lequel a permis d’analyser, selon des méthodes scientifiquement rigoureuses, les composantes des différents types d’approches et thérapies utilisant le cheval (équitation thérapeutique, équithérapie, hippothérapie, etc.).

Le modèle d’intervention re.a.ch. permet donc de mettre en place les différents éléments nécessaires à l’offre de services de réadaptation assistée par le cheval et de vérifier les liens de causalité entre les modalités mises en place et les objectifs recherchés et atteints. Le modèle d’intervention re.a.ch vient donc structurer l’intervention et assurer sa rigueur et ses liens avec les évidences scientifiques en matière de réadaptation.

Le modèle d’intervention re.a.ch assure que:

  1. L’intervention de réadaptation assistée par le cheval proposée par le professionnel de la santé comme l’ergothérapeute ou le physiothérapeute, repose sur une théorie adéquate, laquelle est reliée aux connaissances théoriques spécifiques à sa profession et à l’utilisation de modèles, d’approches et de schèmes d’évaluation et d’intervention déjà validés par la littérature.
  2. L’intervention de réadaptation assistée par le cheval proposée par le professionnel de la santé est offerte avec la qualité et la quantité de ressources nécessaires (équipe, cheval, environnement, etc.) et que ces ressources sont organisées adéquatement pour répondre aux buts visés et assurer la sécurité du client et des intervenants.
à propos du modèle d'intervention reach pour physiothérapeute et ergothérapeute

La panoplie de termes utilisés pour parler de  l’utilisation du cheval à des fins thérapeutiques crée d’énormes confusions à travers le monde. On trouve facilement des listes interminables de diagnostics ou d’incapacités que le cheval peut résoudre. Le cheval semble ainsi devenir un outil miracle pour plusieurs. Il importe actuellement de bien cadrer l’utilisation du cheval et de définir les réels impacts de son utilisation en réadaptation.

Carolyne Mainville – Ergothérapeute

Carolyne mainville ergothérapeute spécialiste de la réadaptation assistée par le cheval